vendredi 15 février 2008

Motif de "Pas Rupture"

(spéciale dédicace à Patrick)

Apparement les mecs pensent connaître les motifs de rupture (mouais laissons leur leurs illusions !) par contre ils reconnaissent un peu plus facilement ignorer les petits trucs qui nous font craquer.

Ou alors ils se cachent derrière cet argument pour ne pas faire d'effort ??!!

bon petite liste qd même :



- en plus des classiques (petits déj au lit, massage,fleurs et chocolat)

- qu'il nous réveille gentiment (à l'heure) le matin d'un entretien ou rdv important (en live ou par texto).

- se rappelle de ce qui est arrivé à Lucie, Anne, Chain ou LN il y a 2 jours et demande de leurs nouvelles, voir même ponctue notre monologue d'un "ah oui, son mec, ex, amant, lui avait dit ça". En gros qu'il comprenne que la vie amoureuse de nos copines c'est "The West Wing" en mieux.

- ne critique pas l'Unef

- arrête de porter des chaussures de marche en ville, dans la vie de tous les jours.

- envoie un mail gentil, comme ça, pour rien

- si vous habitez ensemble, qu'à votre voix fatiguée il comprenne "qu'il est hors de question de cuisiner ce soir" pour nous comme pour lui, mais qu'en plus il sache que ce soir ce sera plutot Mac Do ou alors plutôt sushi ou alors plutot soupe.

- qu'il pense à acheter le nutella ET les yahourts 0%

- qu'il enregistre Sex in the City, si on ne peut pas le voir ce vendredi

- qu'il nous donne raison qd on lui explique les galères au boulot

- qu'il porte notre sac à main qd on est fatigué (ben oui c aussi sa faute s'il est lourd, y'a qd même son briquet et ses kleenex dedans)

- qu'il accepte qu'on le relook, parce que là vraiment c plus possible, et que "si, si tu verras, tu seras mieux dans ta peau après".

- durant ce relooking qu'il accepte le fait que nous on s'y connait et lui non, que les chemises bleu canard sont à la mode, qu'essayer "des" fringues c essayer plus qu'un pantalon et une chemise.

- qu'il fasse des heures de train, d'avion, de bâteau pour nous voir.

- Qu'il parle de nous, en BIEN, à ses potes, avant même qu'on les ai rencontré. Ben oui, un "Ah c toi machine, j'étais pressé de te connaître !"c bon signe. bon si le pote en question passe sa langue ou ses doigts sur ses lèvres en vous disant celà; il pense gymnastique plus ou moins rythmique = Conversation nécessaire avec l'Homme.

- si l'on est malade qu'il nous ramène en plus des médicaments, un livre sympa, une douceur, le DVD de notre film préféré ... à voir selon la maladie.

- Si un type bourré (ou pas) nous emmerde qu'il ne cherche pas à jouer le sauveur masqué, et nous laisse gérer. Mais qu'il soit également capable de comprendre que quand on porte les dernières petites bottines à la mode on est pas envie de les abimer et que là il gère calmement sans jouer des poings.

- bon pour le moment ça devrait aller , je verrais si d'autres me viennent à l'esprit.

2 commentaires:

Patrick L. a dit…

Salut Miss
Pas mal pour un début... En tout cas, je suis ravi que tu aies réussi toute seule à trouver un certain nombre d'éléments (certains très subjectifs...) qui démontrent que tous les hommes ne sont pas des salauds sans coeur ni attentions...
Tu as quand même oublié notre capacité à vous écouter (pas entendre) parfois malgré certains impératifs (accepter de couper le son du match pendant l'apéro, accepter que la dentelle, c'est pas tous les jours, ...)

;-)

Bonne campagne !
et à très bientôt dans des villes socialistes !

profmilitant a dit…

merci pour ce post! faut en faire plus souvent apres on comprend tout :-P