lundi 10 décembre 2007

On lit moins à la campagne ?

Suis-je la seule nouvelle campagnarde à faire ce constat ?
Ex lyonnaise, actuelle campagnarde, future parisienne. J'ai eut un choc ce week end : "depuis que je vis à la campagne je lis moins."
Pourtant je suis une lectrice invétérée depuis le CP. Etudiante à Lyon, je passais des heures dans le métro à bouquiner. "Que celui qui n'a jamais raté sa station à cause d'un personnage captivant me jette la première pierre !"
Et pourtant le constat est là, quand on va au bureau à pied ou à vélo, il assez difficile ou dangereux de lire en chemin. Et oui, dans une ville de 20 000 habitant tout est à 5 min de marche, sauf le Mac Do bien sûr, sinon c'est pas drôle.
Le soir entre l'apéro, le diner, le digestif et le verre entre potes, il est assez mal pris de sortir son bouquin.
Car aujourd'hui à la campagne, la soirée au coin du feu, allongé sur le tapis, un thé chaud fumant à porté de main et un bon livre comme seule distraction est chose rare.
Non, aujourd'hui quand on rentre chez soi, on mate la télé, même s'il n'y a rien, tout en actualisant régulièrement sa homepage facebook. Et ben oui, si le dernier groupe à la mode dans son entourage c'est "dieu existe, il s'appelle nutella" il ne faut pas raté le coche.

alors "qu'à la ville" en attendant son métro, en attendant qu'une place se libère, en attendant que le beau gosse de la rame nous remarque, en attendant sa commande chez le chinois ... on bouquine. Parfois je le reconnais on lit cosmo ou biba en collant la couverture contre ses genoux.
Car c'est toujours qd on est plongé dans l'article "les 10 positions qui le rendent fous" qu'une personne d'un certain âge s'assoie en face de nous. Le problème c'est que si on ferme ledit magazine, l'honorable personne peut admirer ce titre si subtil : " Sex Toys, les must have de la saison". Pourtant on le sait, ce magazine doit être lu dans le métro les jeudi, vendredi et samedi soirs après 20h (mais avant 23h, sous peine de provoquer un rapprochement systématique des vieux pervers à manteaux longs).
petit conseil :

- Le Lundi (toute la journée) : un bon journal Le Monde, Libé, l'Huma (le Figaro n'entre pas dans cette catégorie)
- Le Mardi après midi vers 13H les jours de manif : "Le Capital" et on entonne l'Internationale avec les camarades grévistes de la CGT transport. et on descend à la même station qu'eux (à la fois pour rejoindre la manif, mais également pour éviter les regards noirs jetés par les autres voyageurs fan du journal de 13h de TF1)
- Le Mercredi aprèm : Le dernier Harry Potter en Anglais pour raconter la fin aux pauvres gamins qui attendent sa sortie en français.
- Le Jeudi : si grève cf le Mardi. Sinon le "canard enchainé" sorti la veille.
- Le vendredi soir : tous les mag de pouf sont permis, après cette semaine de lecture si studieuse.
- Le Samedi : On commence le bouquin qui nous fera tout le week end, choisi un peu au hasard au rayon poche de votre librairie.
- Le Dimanche : si dieu se reposa alors vous pouvez faire de même. (NB : toute activité physique ac l'homme n'est pas considéré comme du travail ;))

2 commentaires:

Lucie a dit…

trooop fooort !!! pliée de rire du début à la fin ! et tellement vrai !

(j'adore le petit clin d'oeil à facebook "dieu existe, il s'appelle nutella" mdr)

Marie a dit…

oooh je kiffe à mort.
encore, encore, encore!!!
bisou ma belle